Chers amis du PLRN,

Pendant plusieurs décennies, la commune de Corcelles-Cormondrèche se distingua par un coefficient fiscal des plus bas. Depuis la dernière législature, la commune a connu une forte croissance de population. Ce développement a nécessité des investissements importants afin de mettre à disposition de la population les infrastructures nécessaires et des budgets en hausse.

Pendant la législature actuelle, le groupe PLR a œuvré dans toutes ces propositions et votes en fonction de deux axes majeurs : la maîtrise des budgets d’une part et, d’autre part, soutenir tous les projets pragmatiques pour améliorer la qualité de vie des habitants de la commune et assurer la pérennité de nos infrastructures. Le bilan de cette législature est donc très positif et se solde entre autres par une baisse du coefficient fiscal de 2 points et d’un centre d’accueil à la petite enfance longuement négocié en Commission et qui répond à tous les besoins de cette activité dans un budget raisonnable. Le projet de fusion du Grand Neuchâtel a également été un projet qui, même rejeté, a permis un rapprochement entre les sections PLR de Neuchâtel et de Peseux.

En ce début de campagne en vue des élections communales du 27 novembre, le rapprochement des trois sections débouchera sur quelques actions communes. Une présence digitale commune sur des sites cantonaux, avec le slogan « votez PLR », est prévue ; nos amis de Neuchâtel et de Peseux accueilleront les candidats de Corcelles-Cormondrèche sur leurs stands devant les centres commerciaux ou lors des marchés. Cette invitation nous permettra de rencontrer la population de Corcelles-Cormondrèche y faisant ses achats et nous les remercions de cette initiative de collaboration. Les ambitions de la section pour les prochaines communales sont importantes avec l’objectif de gagner un 3ème siège à l’exécutif. Chose pas commune, la liste au Conseil général PLR présente le plus grand nombre de femmes ; cet engagement nous réjouit !

Les challenges pour les prochaines quatre années seront nombreux dans un environnement économique en pleine mutation, la digitalisation de l’information, la dématérialisation de plus en plus présente des produits et services, la difficulté des jeunes à rentrer sur le marché du travail ou la fin de carrière chaotique et de plus en plus prématurée. Comment le PLR peut-il œuvrer et être une force de proposition afin de travailler à l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens? La situation financière du Canton ne laissera que peu de marge de manœuvre et les changements seront pour sûr le fil rouge de la prochaine législature.

Patricia Borloz
Présidente de la section PLR de Corcelles-Cormondrèche