Liberté, cohésion, innovation - par amour de Corcelles-Cormondrèche !

Cher(e)s ami(e)s du PLR de Corcelles-Cormondrèche,
Nous entrons dans la dernière ligne droite avant le résultat du 27 novembre 2016 et le renouvellement des autorités exécutives et législatives de notre commune. Notre objectif est de gagner un siège à l’exécutif ainsi qu’au législatif. Pour cela, la section ne ménage pas ses efforts pour assurer une forte présence dans la commune et aller ainsi à la rencontre des habitants de Corcelles-Cormondrèche afin de mieux comprendre leurs préoccupations, leurs rêves, et de les inviter à soutenir le PLR.

Nos trois candidats au Conseil Communal ont des profils différents et très complémentaires. Partageant les valeurs défendues par le PLR, ils sont des personnes de dialogue, rassembleurs. Leur volonté est de mettre leur large expérience et expertise au service de la commune et de la communauté afin de faire avancer les projets et d’oeuvrer ainsi, grâce au dynamisme de notre commune, à améliorer la qualité de vie de ses habitants.

Chaque voix compte ; merci de votre large soutien et de votre vote en bloc des listes PLR 1 et 51 !

Patricia Borloz
Présidente de la section

Restons en contact sur Facebook, PLR Corcelles-Cormondrèche



Fanny Boesch
Mariée, 2 enfants
Enseignante

« Je souhaite m'investir pleinement durant les quatre prochaines années afin de permettre aux habitants de notre commune de continuer à vivre dans un lieu qui répond à leurs besoins et leurs attentes (finances saines, école, culture, loisirs, mobilité, commerces de proximité, liens aînés-jeunes...) »

Ayant choisi d’emménager à Corcelles-Cormondrèche il y a 12 ans, je souhaite désormais m’investir pleinement dans la vie de ce village où il fait si bon vivre.
Si je suis élue, je suis prête à mettre toute mon énergie au service des causes qui me tiennent particulièrement à coeur en tant que citoyenne, enseignante en éducation musicale et maman de deux garçons de 4 et 11 ans.

Mes priorités :
- Favoriser les liens intergénérationnels, en encourageant les activités et les rencontres entre nos jeunes et nos ainés.
- Veiller à ce que l’école continue d’offrir d’excellentes conditions d’apprentissage et contribuer au soutien de l’accueil parascolaire, en développant encore davantage l’aide aux devoirs après l’école ou l’accueil pour les repas de midi.
- Soutenir les commerces du village ainsi que les manifestations et les fêtes locales, afin que Corcelles-Cormondrèche soit réellement un lieu de vie et de rencontres, avec un vrai esprit villageois.
- Encourager l’installation et le développement d’entreprises artisanales et industrielles au sein même de notre commune.
- Encourager les collaborations et les rapprochements avec les villages voisins et avec Neuchâtel, en privilégiant une mobilité plus développée et accessible au plus grand nombre.
- Promouvoir les activités culturelles et divertissantes, en apportant un soutien sans faille aux associations du village et en encourageant de nouveaux projets en faveur des loisirs et de la culture.
- Mettre davantage en valeur les clubs sportifs locaux, afin d’offrir à chaque habitant un panel d’activité varié proche de son lieu de vie.



Didier Boillat
Marié, 2 enfants
Directeur d'une PME
Conseiller général et Député

« Pour une commune dynamique et qui s'adapte aux besoins de ses habitants tout en recherchant une utilisation la plus efficiente possible des ressources fiscales. »

Directeur d’entreprise, je suis conscient des réalités économiques, de la nécessité de savoir s’adapter aux besoins des clients et de l’importance du travail en équipe.
Conseiller général, membre de la Commission financière, j’ai été très attentif à l’efficience des projets qui nous étaient soumis et l’un des initiateurs de la baisse de la fiscalité dans notre commune.
Membre de la Commission sécurité, j’ai eu à coeur d’améliorer la sécurité de nos enfants sur les chemins de l’école.

Si vous m’élisez au Conseil communal, mes priorités seront :
- De redynamiser la vie économique locale en mettant en place un plan d’action visant à augmenter l’attractivité et la fréquentation de nos centres historiques et de nos commerces.
- De faire venir des entreprises dans notre commune car nous dépendons trop de l’impôt des personnes physiques. Cela sera possible dans le cadre des projets de développement territorial à venir, sur le plateau de la gare et aux Vernets par exemple.
- De m’engager pour que l’on tienne compte des besoins de nos aînés dans le cadre de la planification de nos infrastructures, en défendant notre ligne de train et en favorisant la création d’appartements pour les seniors.
- De veiller à ce que l’attractivité fiscale de la commune ne soit pas péjorée et que la dette de la commune ne soit pas un problème pour les générations futures. Je n’hésiterai pas à développer des partenariats public-privé et à favoriser la collaboration avec les communes avoisinantes. Je peux d’ailleurs compter sur les très bonnes relations que j’ai bâties avec de nombreux Conseillers communaux et généraux de tout le canton dans le cadre de mon mandat de député au Grand Conseil neuchâtelois.



Alain Rapin
Marié, 5 enfants
Marketing Manager
Conseiller communal

« Toujours à l'écoute de la population, je serai attentif à la sécurité des habitants tout en créant les structures nécessaires, pour un développement harmonieux de nos villages. »

Depuis 2006, je suis actif au conseil général de notre commune et j'ai présidé ce dernier pendant une année. Passionné de sécurité, j'ai mis mes connaissances au service de la population en prenant les rênes de la commission du feu et en suivant la formation de spécialiste en protection incendie.
Depuis plus d'un an, je me suis investi en ma qualité de conseiller communal dans le développement urbanistique en reprenant des projets importants pour notre commune et nos emplois. Un engagement récent de 2 personnes pour la sécurité Urbaine renforcera la qualité de vie de nos villages.

Mes priorités pour la prochaine législature sont :
- Un développement urbanistique de qualité
- Des lieux adaptés pour donner aux PME un lieu de travail adéquat.
- Une écoute de la population permettant d'adapter la stratégie communale.
- Deux villages où il fait bon vivre